Effectuer une recherche sur le site

Votre devise

Qu’est-ce la norme ISO 37001 et pourquoi son implémentation?

Certification ISO 37001

La corruption est l’un des phénomènes qui présente les conséquences les plus désastreuses et les plus nuisibles pour notre société. Définie comme un détournement d’un processus avec une ou plusieurs personnes dans le seul but pour le corrupteur d’obtenir des avantages et pour le corrompu d’encaisser son pot-de-vin, la corruption est présente dans tous les secteurs ; privés, parapublics et publics et touche toutes les catégories socio-professionnelles. Elle fait aujourd’hui et depuis longtemps partie des phénomènes les plus combattus mais le problème persiste. Chaque année, selon le FMI, entre 1500 et 2000 milliards de dollars US sont versés en guise pot-de-vin soit entre 2% et 3% du PIB mondial. Ces conséquences sont dévastatrices et vont de la déstabilisation par la fragilisation d’institutions à l’accroissement de la pauvreté pour un pays.

Conscient de la gravité de ce phénomène et de sa persistance, l’ISO a mis en place la norme 37001 (système de management anti-corruption) pour accompagner les entreprises dans la mise en œuvre d’une série de mesures pour les aider à prévenir, détecter et traiter les problèmes de corruption. La norme ISO 37001 a ainsi pour but de définir des exigences et fournir des recommandations concernant la mise en œuvre et l’amélioration d’un système de management anti-corruption quel que soit le type de corruption auquel l’organisme peut être amené à faire face au travers de ses activités. La norme couvre ainsi les types de corruption suivants :

  • Corruption dans les secteurs publics, privé et à but non lucratif ;
  • Corruption par le personnel de l’organisme agissant pour le compte de l’organisme ou dans son intérêt ;
  • Corruption par les partenaires commerciaux de l’organisme agissant pour le compte de l’organisme ou dans son intérêt ;
  • Corruption de l’organisme ;
  • Corruption du personnel de l’organisme dans le cadre des activités de l’organisme ;
  • Corruption des partenaires commerciaux de l’organisme dans le cadre des activités de l’organisme ;
  • Corruption directe et indirecte (pot-de-vin offert ou accepté par une tierce partie) ;

Dès lors, les exigences fixées par la nouvelle norme ISO 37001 pour la mise en place d’un programme de management anti-corruption s’avère être un outil de prévention efficace à intégrer dans un système de gestion des risques. Ces mesures passent par l’adoption d’une politique interne de lutte contre la corruption, la formation du personnel, l’évaluation des risques de corruption, la mise en place de procédures de contrôles financiers et commerciaux, des procédures d’enquêtes et de signalement, et la communication avec toutes les parties prenantes des dangers de ce fléau.

L’éradication de la corruption peut sembler impossible mais force est de reconnaître que la mise en place de mesures concrètes peut freiner son développement. Aujourd’hui, des organismes comme Oo2 Formations & Consulting accompagnent les entreprises dans la mise en œuvre d’un Système de Management Anti-Corruption (SMAC) et à réduire considérablement les risques de corruption potentiel dans l’organisation, les risques de violations des lois, les risques de sanctions internationales et également les risques d’atteinte à la réputation de l’organisation.