Effectuer une recherche sur le site

Votre devise

Le modèle bâlois de gouvernance : contraintes et opportunités pour les banques

Bâle 2 - Bâle 3 : Réforme , Impacts et Dispositions pratiques

Bâle

Fin 2016, les autorités de la banque centrale (BCEAO) ont exprimé leur volonté de faire converger la réglementation prudentielle actuelle de la zone UMOA vers les nouvelles dispositions internationales du comité de Bâle en tenant compte des caractéristiques des économies et des spécificités du système bancaire de l’UMOA.

Ainsi, les banques de la zone ont engagé une démarche afin de mesurer «in situ» les conséquences organisationnelles (modèle de gouvernance), fonctionnelles (les 3 piliers de Bâle 2) et financières (exigences en fonds propres) de l’application de ces mesures sur leurs établissements tout en sauvegardant leurs capacités opérationnelles à poursuivre harmonieusement le développement de leurs activités.

La plupart des banques de la zone se situent maintenant dans la phase de mise en œuvre opérationnelle des nouveaux dispositifs de gestion des risques dans une démarche progressive permettant d’aboutir aux meilleures pratiques.

Le principe fondamental de cette réglementation est d’amener les banques à évoluer dans un système qui consistait à «constater la casse» vers des modèles prédictibles permettant une adéquation permanente des fonds propres aux «pertes attendues». C’est-à-dire passer de la notion de capital légal ou réglementaire vers celle de capital économique.

Cela implique une évolution profonde des systèmes d’information, des méthodes et des outils dédiés à la gestion proactive des risques bancaires. De plus un plan d’accompagnement du changement s’appuyant sur un solide protocole de formation des acteurs doit être réalisé.

Dans cette perspective, le cabinet Oo2 Formations s’appuyant sur l’expertise de consultants internationaux a conçu un ensemble d’actions «ciblées» et «contextualisées» qui permettent, aux banques, de transformer cette mutation «réglementaire» en opportunité pour déployer un nouveau modèle de gouvernance des risques bancaires par catégories intégrant 

  • La maîtrise du modèle bâlois de gestion des risques (Gouvernance, Processus de gestion, cartographie, …)
  • La mise en œuvre de procédures et de techniques d’allocation dynamique du capital économique intégrant l’appétence aux risques et la rentabilité dans la perspective du PIEAFP (Processus Interne d'Evaluation de l'Adéquation des Fonds Propre).

 

Article réalisé par Jean Rémi FANGET, consultant et expert des questions et risques bancaire
Visiter ce lien pour avoir plus d’information sur nos sessions de formation Bâle 2 - Bâle 3 

En savoir plus sur la formation Bâle 2 - Bâle 3